Cet article fait parti d’une série de 4 nommée “Anatomie d’un Chesterfield”.

Voici les liens vers les autres parties de la série:


 

Avec un patrimoine culturel pouvant être retracé jusqu’en 1780, les tapissiers Fleming & Howland pensent qu’il est grand temp d’écrire une chronique sur la méthode de production, étape par étape, d’un Chesterfield. Car c’est un objet d’une grande beauté et d’un incroyable design…

En célébrant la production artisanale de meubles Anglais, les prochains chapitres vous donnerons un aperçu assez rare du savoir-faire d’une marque connue, avant tout, pour sa modestie.

 

LES INGREDIENTS

L’odeur de sciure de bois.

Le parfum du cuir

Une stimulation des sens.

Le bois. La fibre. Le coton. La toile de jute. Le cuivre. Le cuir

Ceci sont les ingredients bruts qui composent un canapé d’exemption.

 


 

LA FICELLE

La Ficelle est un fil résistant compose de plusieurs fils plus petits torsadés ensemble. Les fibre naturelles utilisées sont le coton, le sisal, la jute, le chanvre, la coco.

 

string-2

string-1


LE BOIS

C’est ici que tout commence.

La cadre interne est la base de tout meuble. La resistance du bois, la durabilité des joints, le design de la découpe.

Des patrons pour toutes sortes de formes et de dimensions, au bouts des doigts.

Notre salle des patrons est notre terrain de jeu.

wood_1

wood-2

wood 3


LE METAL

Plus de 1000 composant métalliques sont ajoutés au cadre, qu’ils soient collés, fixés ou vissés.
Certains avec pour but de solidifier la structure, d’autres son purement décoratifs.
Toujours avec une attention complete aux détails.
nails-1
nails-2
buttons-1

LA TOILE DE JUTE

Plusieurs couches de textile enveloppes, couvertes et entrelacées a travers les cavités du cadre.

Du feutre de coton, du hessian, de la fibre, de la mousse, du decron, du crin de cheval…

Savoir choisir la bonne combinaison de rembourrages fait toute la difference quant au confort et la longévité du meuble.

rope-1

LE CRIN

 

Crin de cheval était couramment utilisé comme rembourrage au 19ème siècle.

Il est devenu populaire en grande raison grâce à sa durabilité. Mais au fil temps il perd inévitablement de son humidité (d’oû le fameux craquement quand on s’assoit dessus).

Aujourd’hui, dû aux progrès technologiques, la stricte réglementation anti-incendie, ainsi qu’aux coûts, on utilise plutôt (mais pas exclusivement) de la mousse de rembourrage synthétique.

stuffin-1

 

LES RESSORTS

 

Les ressorts sont en fait des ressorts individuels, ouverts aux extrémités.

Ils peuvent être bouclés à l’une des extrémités.

une fois places au dessus de la toile de jute et recouverts par la ficelle, ils forment la couche amortie sur laquelle on place les coussins.

Nombre de systèmes de suspensions alternatifs sont aussi utilises.

Le système le plus courant pour un sofa est celui des ” ressorts en serpentin” ou “zig-zag”.

Mais il peut aussi être constitue d’une toile élastique faite de caoutchouc ou bien de textile.

 

 


 

 

‘The Anatomy Of A Stuffed And Stitched Chair’ by Fleming & Howland

book

‘The Anatomy Of A Stuffed And Stitched Chair’ by Fleming & Howland a été édite avec pour but de donner un aperçu des coulisses de l’art de la tapisserie traditionnelle.

C’est un soutient a l’artisanat Britannique. Il capture, étape par étape, comment un objet d’une rare beauté et d’un design unique est crée avec tant de passion et d’attention.

Ce livre est avant tout une collection d’images rares, démontrant l’intense labeur du processus de création d’une pièce, dont le temps moyen est de 258 heures du début à la fin.

 

acheterlelivre

 

Share